Le PNUD et La Fondation Tony Elumelu renforceront le potentiel des jeunes entrepreneurs Gabonais


Le Gabon veut s’inspirer d’un modèle d’autonomisation pour renforcer les capacités entrepreneuriales de ses jeunes porteurs de projet. Plus précisément celui, expérimenté au Mali depuis le mois de novembre 2020 par la Fondation Tony Elumelu (TEF) pour le financement des PME. Pour ce faire, le ministre du Commerce a tenu une rencontre le 11 janvier, avec Francis James, le représentant résident au Gabon du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et Eugenia Onyekwelu le directeur général de la banque UBA (United Bank, for Africa).
Selon les sources recueillies au ministère du commerce, il s’agissait « d’explorer avec les deux partenaires au développement, UBA (banque du Nigérian Tony Elumelu) et le PNUD, la possibilité d’une fusion des synergies pour le financement des porteurs nationaux d’idées entrepreneuriales. » Tout comme le partenariat développé avec succès au Mali, cela devrait permettre de renforcer le potentiel des jeunes entrepreneurs gabonais. Ces derniers bénéficieront de divers avantages dont le financement de leurs activités.

La Fondation Tony Elumelu (TEF), a mis en place depuis 2015 un programme d’accompagnement de l’entrepreneuriat doté d’un budget de 100 millions de dollars. Il vise à soutenir 10 000 entrepreneurs à l’horizon 2025. Le programme ciblera environ 3 000 PME cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top