Gabon : l’UE et le Gabon à la table des négociations pour un nouvel accord de pêche

De nouvelles négociations s’ouvrent entre l’Union européenne et le Gabon, à la fin de ce mois de janvier, pour établir un nouvel accord de pêche. Selon le ministère gabonais de la pêche, cinq ans après l’expiration du précédent accord en 2016, le pays vise à présent d’autres objectifs. En effet, il est désormais question de promouvoir l’industrialisation de cette filière dans le pays.

Symbole de cette ambition, le thon est le produit qui suscite le plus l’intérêt du Gabon. Le pays entend le transformer entière sur place avant qu’il ne soit commercialisé. « L’industrialisation répond à l’objectif de faire en sorte que, la valeur ajoutée soit au Gabon. C’est ce qui permet de gagner de fortes croissances dans le produit intérieur brut de notre pays, mais surtout de créer des emplois pour des Gabonais » a expliqué le Ministre gabonais de la Pêche, Biendi Maganga Moussavou.

Pour concrétiser ce désir, les autorités gabonaises souhaitent désormais que 100 % des produits de pêches soient débarqués dans le pays. Ceux qui ne voudront pas se soumettre à cette recommandation, verront alors le prix de leurs licences augmenter. La finalité est d’encourager les opérateurs, à investir dans le développement du secteur, sur le territoire gabonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top