Gabon : un investissement de 11 milliards pour fournir  l’eau et l’électricité aux populations.

Le plan d’urgence de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) démarré au cours du deuxième semestre de 2020, est désormais à 71 % d’exécution. L’annonce a été faite par le directeur de la société, Alain Patrick Kouma. La facture du plan est estimée à 11 milliards, avec pour objectif d’améliorer la desserte en eau et en électricité dans le pays. Les régions jusque-là concernées par les opérations sont les provinces de l’Estuaire et du Haut-Ogooué.
Dans la province de l’Estuaire, les travaux consistent au raccordement en eau et en électricité du complexe résidentiel Les Parasoliers dans la commune Akanda. À cela s’ajoutent, les travaux de renforcement, d’extension et de sécurisation du réseau d’électricité de Mindoubé 1, dans le 5e arrondissement de Libreville. Dans le Haut-Ogooué, il s’agit de l’installation des suppresseurs en vue d’alimenter en eau potable les populations locales. Après cette étape interviendra, le rapprochement de compteurs d’électricité aux habitations dans la province.
Alain Patrick Kouma a également annoncé un vaste chantier d’adduction en eau potable et de raccordement en électricité prévu pour démarrer dans les prochains jours. Il prend en compte tout le pays et s’inscrit dans le cadre du Programme intégré pour l’alimentation en eau potable et l’assainissement de Libreville (PIAEPAL).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top