Gabon : Le pays opte pour une diversification de son économie

Rose Ossouka Raponda, premier ministre gabonais

Les membres du gouvernement se sont réunis, pour un séminaire sur la stratégie de développement du Gabon 2021-2023, depuis hier à Libreville. Cette stratégie a été baptisée «Plan d’accélération de la transformation 2021-2023». Elle a pour objectif d’accélérer la transition vers l’après-pétrole, en accélérant les nouveaux moteurs de croissance et en repensant le modèle social du pays.
« Concrètement, cela veut dire que la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation 2021-2023 doit nous permettre d’ici 2025, de faire passer le poids du secteur pétrole dans notre PIB en dessous des 20%, contre 33% aujourd’hui. Plus de 50% de notre consommation alimentaire doit être produite localement d’ici 2025. Et, nous devons faire tomber le pourcentage de la population vivant sous le seuil de pauvreté à moins de 25% de la population, contre 35% aujourd’hui», a expliqué le Premier ministre, Rose Ossouka Raponda à l’entame du séminaire.
Afin d’atteindre ces objectifs, le Gabon devra donc booster les autres secteurs en dehors du pétrole dont l’économie du pays est très dépendante actuellement. Un défi qui commence par l’amélioration du climat des affaires et l’assainissement de la gestion des finances publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top