Le gouvernement et l’Église catholique scellent leur réconciliation à Oyem

L’Église catholique et le gouvernement gabonais ont dissipé le froid qui régnait entre eux, lors de la célébration d’une messe d‘action de grâce à Oyem. Une réconciliation qui fait suite aux incidents du 25 octobre 2020. En effet le clergé catholique avait décidé, de procéder à la réouverture des lieux de culte sans l’aval du gouvernement. Au cours de cette journée, des échauffourées avaient éclaté dans le Diocèse d’Oyem entre les forces de l’ordre et la population.
Cette messe, placée sous le sceau de la paix retrouvée entre l’Église catholique et le gouvernement, est une initiative de l’Archevêque du diocèse d’Oyem Monseigneur Jean Vincent Ondo Eyene. Elle s’est déroulée à la Cathédrale Saint Charles Louanga, en présence de quelques membres du gouvernement originaire de la province du Woleu-Ntem. Il s’agit entre autres du ministre de la Santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, du ministre de la Promotion de la bonne gouvernance et de la Lutte contre la corruption Francis Nkéa Ndzigue et le ministre délégué au ministère des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement Charles Mve Ella.
C’était donc l’occasion pour Mgr Jean Vincent Ondo Eyene, d’inviter les chrétiens et le gouvernement à cultiver l’amour, le pardon et la paix, gages du développement du pays. Une initiative saluée par les membres du gouvernement qui regrettent malgré tout, les évènements du 25 octobre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top