Une femme inculpée pour exploitation d’un garçon de 15 ans

Nadège Santos, une Béninoise de 36 ans, a été placée sous mandat de dépôt pour avoir exploité un adolescent de 15 ans. Étant sa tutrice, elle se servait de l’enfant pour la vente de poisson fumé, au quartier Matanda, dans le 4e arrondissement de la commune de Port-Gentil

. 
D’après le quotidien L’Union, après une dénonciation anonyme faite auprès de la juge en charge des mineurs, Nadège a été interpellée pour vérification des faits. Ce fut l’occasion pour le jeune garçon d’expliquer ses malheurs. Battu et exploité depuis son arrivée au Gabon chez ses tuteurs en 2015, il n’a pas eu le droit d’aller à l’école. Sa tutrice quant à elle, une fois confrontée, n’a pas eu les arguments pour réfuter les faits. 
Au Gabon, cette pratique est condamnée par le Code pénal, en son article 225 alinéa 1 qui stipule que « l’auteur de traite des êtres humains est puni de 7 ans d’emprisonnement au plus et d’une amende de 100.000.000 de francs au plus ». 

Il est néanmoins prévu que cette peine peut être revue à la hausse soit à 10 ans d’emprisonnement au plus si la victime a été exploitée « à des fins de servitude ou d’esclavage ». Nadège Santos, encourt donc une lourde peine. Pour l’heure, l’enfant a été placé au Centre d’accueil pour enfants en difficultés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top