Le gouvernement annonce un audit des installations de Perenco au Gabon

Le gouvernement a annoncé la prochaine réalisation d’un audit des installations de l’entreprise pétrolière Perenco au Gabon. Le but de cet audit, est de minimiser l’impact de la pollution des déchets pétroliers sur l’environnement. 

Comme l’indique le communiqué du ministère en charge de l’Environnement rendu public ce 21 janvier « Le gouvernement et Perenco entendent renforcer le comité de travail conjoint, pour mettre en œuvre l’audit des installations de Perenco, et proposer un plan d’action d’urgence pour assurer le suivi de la dépollution des sites impactés » Une mesure qui vient en réponse aux accusations de pollution environnementale dont l’entreprise fait l’objet.

En effet, la société civile avait déposé une plainte le 15 janvier contre l’entreprise pour pollution l’environnement dans le département d’Etimboué dans l’Ogooué-Maritime, précisant par la même occasion, que les installations de Perenco étaient obsolètes et mal entretenues. La plainte déposée au tribunal de Port-Gentil, exigeait le départ de l’entreprise d’Etimboué.

 

Le gouvernement quant à lui ne partage pas cet avis, indiquant plutôt le « rôle important de Perenco dans la production pétrolière au Gabon ». L’entreprise opère dans le pays depuis 1992 et demeure le premier producteur de pétrole du Gabon. Les autorités gabonaises ont également signalé que  Perenco a déjà engagé des travaux visant à limiter la pollution et à nettoyer certains sites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top