L’usine de traitement d’eau de CIM Gabon II sera opérationnelle avant la fin avril 2021


Libreville, Estuaire Province, Gabon: building of the Power and Water company - SEEG - mirror façade - Société d'Electricité et d’Eaux du Gabon - Felix Eboube avenue - photo by M.Torres

Le ministère de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, a annoncé ce 26 janvier que l’usine de traitement d’eau de CIM Gabon II à Ntoum sera mise en service avant la fin avril 2021. Elle sera financée par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) à hauteur de 6 milliards FCFA. Le ministère précise également, que cette nouvelle usine « permettra d’accroitre la capacité de production de 36 000 m3/jour supplémentaires » à Libreville.

D’après les estimations de la Banque africaine de développement (BAD), le besoin en eau potable de Libreville et ses environs est de 300 000 m³ d’eau par jour. Mais, la SEEG en produit seulement 230 000 m³, soit un déficit journalier de 70 000 m³ d’eau. Une situation que la compagnie nationale compte corriger en initiant d’autres projets tels que le Programme intégré pour l’alimentation en eau potable et l’assainissement du « Grand Libreville » (PIAEPAL). Cette initiative devrait démarrer le mois prochain.

Outre ce programme, le gouvernement veut lancer, avec le soutien de la Banque africaine de développement (BAD), un plan d’investissement à hauteur de 77 milliards de FCFA, pour améliorer la desserte en eau dans les quartiers de Libreville. Le démarrage des travaux, est prévu pour la période de mars 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top