Une réforme juridique pour accélérer la transformation du secteur touristique

 
Une commission chargée de l’élaboration et de la validation des textes d’application du projet de loi portant réglementation du secteur tourisme au Gabon, vient d’être mise en place. Sa mission est de réviser le corpus juridique du secteur touristique pour qu’il s’arrime à la loi récemment adoptée par les deux Chambres du Parlement. Cette loi est d’ailleurs en attente de promulgation par le président de la République, Ali Bongo Ondimba. Le but de cette commission est de rendre l’industrie touristique plus compétitive.

Selon le ministre gabonais du Tourisme Pascal Houangni Ambouroue, cette loi permettra de faire « la catégorisation des activités et le suivi périodique des opérateurs économiques par l’émission des titres administratifs, la mise en place d’une commission de classement des hôtels et d’homologation des projets touristique et hôteliers pour répondre aux standards internationaux ». 

Avec 229 milliards de FCFA en 2019, le tourisme a contribué à hauteur de 4 % à la formation du Produit intérieur brut (PIB).Néanmoins, avec la crise du coronavirus, le secteur connaît d’énormes difficultés et sa contribution au PIB pourrait chuter pour se situer autour de 150 milliards de FCFA. La réforme du cadre juridique a donc également, selon le gouvernement, pour objectif de contribuer à la relance du secteur touristique gabonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top