La relance du secteur BTP au cœur des préoccupations du gouvernement

Le gouvernement gabonais souhaite relancer son secteur des BTP (bâtiments et travaux publics) qui tourne actuellement au ralenti. « Cela fait plusieurs années que notre bâtiment va mal, et nous devons y remédier dans les deux prochaines années. De nombreux emplois directs et indirects en dépendent », a signalé le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda en présentant le plan triennal (2021-2023) d’accélération de la transformation du pays ce 18 janvier.

Le ministère de l’Économie quant à lui, explique cette baisse d’activité du secteur par recul de la commande publique, l’arrêt de certains chantiers et la pandémie du coronavirus, entre autres. Selon les chiffres obtenus de la direction générale de l’économie et de la politique fiscale, à fin septembre 2020, le secteur a généré 44,3 milliards de FCFA , soit une baisse de 35,7 % de son activité en glissement annuel.

Le gouvernement envisage d’accélérer la relance du secteur en misant sur « la production des matériaux de construction pour faire baisser le coût des intrants et maximiser la valeur ajoutée locale dans cette filière ». Outre cette solution, Rose Christiane Ossouka Raponda a annoncé, le prochain démarrage du programme de mise à disposition de parcelles viabilisées. L’objectif est de faciliter l’investissement et la construction par les particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top