Le Gabon bat son record de production de ciment et devient autosuffisant

D’après le Premier ministre gabonais, la demande locale de ciment, évaluée à 600 mille tonnes par an a été entièrement satisfaite en 2020 par les entreprises nationales. Ces dernières dont la société Ciments de l’Afrique (Cimaf), sont désormais capables de produire un million de sacs de ciment par an. 

Cette nouvelle capacité de production couvre désormais les besoins du marché nationale et permet ainsi de réduire la facture des importations effectuées par le pays. Rose Christiane Ossouka Raponda a par ailleurs indiqué que « Le surplus sert à l’exportation, ce qui est bénéfique pour notre balance commerciale ».

Pourtant entre juin et septembre 2020, le pays n’était capable de produire que 500 milles tonnes de ciment pour une demande locale de 600 milles tonnes. Un écart qui fut la cause d’une grande pénurie. La situation s’est améliorée grâce à l’ouverture d’une nouvelle ligne de production par Cimaf à Owendo. 

D’ailleurs, l’entreprise qui contrôle le marché ciment du ciment gabonais envisage recruter davantage d’employés en 2021 en vue d’atteindre ses objectifs. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top