vidéos obscènes diffusées sur les réseaux sociaux:  21 jours d’exclusion temporaire et des travaux d’intérêt général pour les lycéennes de Djoué Dabany

Le 21 janvier 2021, quatre jeunes filles provenant du Lycée Djoué Dabany ont publié des vidéos peu orthodoxes sur les réseaux sociaux semant la panique dans le rang des autorités. Un conseil de discipline s’est alors tenu le 08 février dernier afin de statuer sur la punition adéquate à leur infliger.

Après ledit conseil, elles ont été condamnées à une « exclusion temporaire de 21 jours, incluant les quinze jours de cours perdus avec effet rétroactif » et à « des travaux d’intérêt général dans l’établissement ».

L’exclusion temporaire prend fin le 13 février prochain et les apprenantes pourront réintégrer leurs classes respectives le lundi 15 février à 7 h 30.

L’opinion publique estime que cette sanction est trop légère pour un aussi grave écart de comportement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top