Développement de l’industrie locale : l’importation du fer à béton désormais interdite au Gabon

Le gouvernement a décidé d’interdire l’importation du fer à béton afin de protéger cette industrie. Il escompte mieux satisfaire la demande du marché local et permettre au secteur de mieux se développer. L’information a été officiellement rendue publique le 09 février dernier suite à un entretien entre le ministre  gabonais du Commerce Hugues Mbadinga Madiya, les entreprises spécialisées dans la vente de matériaux de construction et les sociétés industrielles de production de fer.

En 2013, le gouvernement gabonais avait déjà interdit aux entreprises d’exporter les rebuts ferreux et non ferreux. Associée aux facilités logistiques et fiscales de la Zone spéciale Nkoko, cette interdiction avait permis l’installation de plusieurs usines métallurgiques qui produisent du fer à béton vendu uniquement au Gabon et dans la sous-région. Chaque année, le Gabon produit plus de 20 000 tonnes de fer à béton, l’équivalent de 75% des besoins du marché local.

En 2020, le Gabon a produit 3864 tonnes de fer à béton selon certains chiffres du ministère de l’Economie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top