8600 parcelles sécurisées mises à la disposition des exploitants agricoles

Le 10 février 2021, le gouvernement gabonais a lancé les souscriptions pour l’accès aux zones agricoles à forte productivité (ZAP). 8600 parcelles sécurisées et cadastrées ont été mises à la disposition des exploitants locaux, coopératives agricoles, et des PME agricoles et agro-industrielles pour le développement de leurs activités. Il s’agit de parcelles d’un, 5, 50 et 1000 hectares.

Selon le ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, l’objectif de cette initiative est de moderniser le secteur agricole gabonais et de mieux l’organiser afin de nourrir aisément la population gabonaise à grande échelle. « C’est vraiment une agriculture moderne, écoresponsable, que nous proposons à nos citoyens et investisseurs internationaux », ajoute-t-il.

Quatre mois plus tôt, le Conseil des ministres avait créé cinq zones agricoles à fortes productivités dans cinq localités des provinces de l’Estuaire, Ngounié et Moyen Ogooué. Pour le ministère de la Promotion des investissements, ces zones permettront « d’attirer des flux d’investissements privés, nationaux et étrangers dans le secteur agricole afin de soustraire les importations des denrées alimentaires par la production et la consommation locale » et « de garantir la sécurité alimentaire nationale ».

Le Gabon envisage produire localement plus de 50% de la consommation alimentaire du pays d’ici 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top