Lutte contre la Covid-19 au Gabon : Libreville est isolée du reste du pays

Lors d’une conférence de presse présidée par le Premier ministre gabonais le 12 février dernier, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures de lutte contre la Covid-19. Ainsi, dès le lundi 15 février, les déplacements entre le Grand Libreville (Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum) et l’intérieur du pays sont interdits.

Le ministre de l’intérieur, Lambert-Noel Matha précise que « Seules les personnes ayant une autorisation spéciale pourront circuler ». Ces personnes devront également avoir sur elles, un test de covid-19 négatif et valide. Une mesure qui est en vigueur depuis avril 2020.

En effet, les autorités gabonaises expliquent l’isolement du Grand Libreville par le fait qu’elle est à ce jour la zone la plus touchée par la pandémie. A la date du 10 février 2020, on dénombre 8985 cas dans la province de l’Estuaire, sur 12171 cas enregistrés dans le pays depuis le début de la crise sanitaire. La province a par ailleurs enregistré pour la seule journée du 10 février, 228 cas sur 335 détectés au Gabon. Un record des plus alarmant.

Sur toute l’étendue du territoire national, le couvre-feu a été désormais fixé de 18h à 5h du matin.

La population est priée de continuer à respecter scrupuleusement toutes les mesures de prévention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top