La police judiciaire de Bitam au Gabon arrête trois présumés délinquants fauniques

Le 10 février 2021, les agents de la police judiciaire (PJ) de Bitam, chef-lieu du département de Ntem dans la province du Woleu-Ntem, ont arrêté trois ressortissants ouest-africains. Ces derniers sont accusés de détention de pointes d’ivoire.

Brahim Diallo, Karime Bengali et Camara Abdoulaye, deux Maliens et un Guinéen sont actuellement placés en garde à vue. En effet, il est interdit de vendre ou de détenir des pointes d’ivoire au Gabon. Mais cette interdiction n’empêche pas les commerçants de s’adonner à cette activité informelle afin de se faire davantage d’argent.

Les trois indélicats ont été interpellés alors qu’ils étaient sur le point de vendre leurs produits. Ils avaient en leur possession deux pointes d’éléphants dont le poids est estimé à 20 kilogrammes. Chaque kilogramme d’ivoire vaut 100 000 FCFA, ce qui aurait pu porter leur gain à 2 millions de FCFA. Leur signalement avait entretemps été donné à la police par des riverains qui les trouvaient inhabituels.

Conformément à l’article 388 du Code pénal, les malfrats encourent une peine allant jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top