Le gouvernement gabonais décide de formaliser les coopératives agropastorales afin de favoriser leur accès aux services financiers

L’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI) en partenariat avec le ministère de l’Agriculture a décidé d’élaborer un plan de formalisation des coopératives agropastorales. L’objectif visé par l’initiative est de les former afin de favoriser leur accès aux services financiers, aux techniques de production, et de soutenir la création de coopératives agricoles industrielles.

L’opération consistera pour l’ANPI, à favoriser l’accès des coopératives aux agréments et à permettre aux investisseurs de financer le secteur. Le projet est également soutenu par le ministère de l’Élevage qui se chargera d’orienter les agriculteurs dans le bon choix des techniques de production et des engrais.

Ainsi, la production locale sera accrue et le Gabon dépendra moins de l’extérieur en matière d’alimentation. L’État gabonais envisage produire localement 50% de la consommation alimentaire du pays à l’horizon 2025.

Plusieurs terres ont été distribuées aux agriculteurs pour la production de manioc, de piment, de banane, d’huile de palme et de tomate.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top