Le Copil ferme plusieurs établissements pour non-respect des mesures anti-Covid-19

Les établissements n’ayant pas respecté les mesures de luttes contre la Covid-19 instaurées par le gouvernement le 12 février dernier ont été immédiatement fermé.

En effet, en vue de freiner la propagation de la Covid-19, le gouvernement gabonais avait renforcé les mesures de lutte contre la pandémie vendredi dernier. A cet effet, la population avait été informée que toute personne qui ne respecterait pas ces prescriptions subirait de sévères sanctions.

Ainsi, tous les fast-foods, les salons de thé, les boulangeries, etc., qui ne présenteront pas les tests Covid négatifs de leur personnel à compter du lundi 15 février ont été prévenus d’une probable fermeture .

C’est dans ce cadre que les brigades mixtes du Comité de riposte contre le coronavirus (Copil) ont effectué une visite d’inspection afin de mettre les menaces en application. Etant hors règles, le salon de thé Paul, le fast-food KFC et les boulangeries Blé doré, Cacao et L’escale ont subi une fermeture administrative à effet immédiat.

Le Gabon est en proie à une deuxième vague de Covid-19 et a déjà enregistré un premier cas du variant anglais du coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top