Le groupe minier Eramet entend promouvoir l’augmentation de son excédent brut d’exploitation en 2021

*** Local Caption *** UN chargement du minerai de manganse

Le mardi dernier, Eramet a déclaré dans un communiqué, son désir de travailler pour une forte augmentation de son Ebitda en 2021. Selon ledit communiqué, cet objectif s’inscrit « dans la dynamique de ce début d’année, sans rechute économique liée à la pandémie ».

La société minière Eramet envisage atteindre un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de l’ordre de 600 millions d’euros. En réalité, les responsables du groupe minier comptent profiter de l’ouverture du nouveau plateau minier du Gabon ainsi que de la croissance des exports de minerai de nickel à plus de 3,5 millions de tonnes dites « humides » (Mth).

Ils prévoient une production de 7 millions de tonnes de manganèse. La plus grande partie des résultats de l’entreprise est tirée du manganèse en provenance du Gabon.

Dans une conférence téléphonique, la présidente-directrice générale du groupe a affirmé que « la crise, que ce soit par la baisse des prix des matières premières ou la chute des marchés comme celui de l’aéronautique a eu un impact sur notre Ebitda de 540 millions d’euros, soit 85% de l’ensemble de l’Ebitda 2019 ».

L’Ebitda 2020 était de 398 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top