Le gouvernement gabonais décide de doubler la taxe sur la superficie forestière

Dans son dernier rapport, l’Organisation internationale du bois tropical (OIBT) a annoncé la décision du gouvernement gabonais d’augmenter la taxe sur la superficie forestière (taxe de surface). Les entreprises sans certification FSC paieront désormais 800 FCFA au lieu de 400 FCFA/ha. Les entreprises certifiées quant à elles paieront 300 FCFA/ha.

A travers la certification à l’horizon 2022 de l’ensemble des forêts au Gabon, le gouvernement entend faire aboutir sa politique nationale sur la gestion durable et responsable de la forêt. Il a donc initié une stratégie d’incitation à la certification via l’organisme de certification Forest stewardship council (FSC).

Malgré leur soutien au projet du Chef de l’Etat annoncé en Septembre 2018 stipulant que « toutes les concessions forestières du Gabon devront être certifiées FSC d’ici 2022 », les opérateurs forestiers se plaignent du coût élevé de la certification.

Toutefois, tout opérateur forestier qui ne souscrit pas à la nouvelle réforme verra son contrat de concession simplement retiré.

Selon ses membres, l’organisme indépendante non gouvernementale Forest Stewardship Council serait « un gage de l’égalité qui permet d’ouvrir des marchés ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top