Au Gabon, la SNI dénonce des cas d’escroquerie autour des ventes de parcelles de terrain dans son lotissement de Bikelé

La Société nationale immobilière soupçonne des « personnes malintentionnées » de vendre illégalement des parcelles aménagées dans son lotissement de Bikelé. Dans un communiqué signé de la direction générale de l’entreprise, la SNI « invite les potentiels acheteurs à faire preuve de prudence et de vigilance, face à ces arnaques récurrentes ».

Le site de Bikelé est situé dans le 3e arrondissement de la commune de Ntoum, proche de Libreville. Il est constitué de plus de 1000 logements en location-vente (Lot-Estuaire) et vente directe (Lot-Atlantique).

En effet, ce site est un projet du gouvernement gabonais. Il avait débuté en 2014, mais les logements n’ont pas pu être livrés à temps. C’est ainsi, que l’État s’est concerté avec les clients et a décidé de céder les maisons telles qu’elles sont, dans leur état d’avancement. Cette situation semble donc avantager les arnaqueurs qui se font passer pour les propriétaires des parcelles afin d’escroquer d’innocents citoyens.

La société nationale immobilière appelle la population à davantage de vigilance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top