Au Gabon, le secteur restauration-hôtellerie et tourisme est menacé de chômage

Lors de sa dernière sortie médiatique, le porte-parole du Club Tourisme de Libreville (CTL), Jean Claude Ngoma a annoncé que plusieurs travailleurs de la branche restauration-hôtellerie et tourisme se retrouveront bientôt au chômage.

En effet, les nouvelles mesures gouvernementales prises dans le cadre du renforcement de la lutte contre la propagation de la Covid-19 impactent négativement ledit secteur. Selon Jean-Claude Ngoma, « Si les mesures de tests clients pour accéder aux restaurations restent en l’état, c’est la mort assurée pour nos commerces ».

140 000 Gabonais sont employés dans le secteur restauration-hôtellerie et tourisme. Depuis le mois de mars 2020, plus de 20 000 Gabonais se sont retrouvés au chômage à cause de la pandémie à coronavirus.

Aussi, les membres du Club de tourisme de Libreville proposent-ils au gouvernement d’assouplir les restrictions de lutte contre la pandémie. Ils demandent entre autres, l’ouverture de leurs établissements « avec les mesures édictées lors du déconfinement. À savoir : la distanciation, le port du masque, l’utilisation du gel hydro alcoolique et la prise de température à l’entrée des établissements ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top