Le gouvernement gabonais envisage lever l’interdiction de l’importation du ciment

Selon le document de cadrage du Plan d’accélération de la transformation 2021-2023, l’État gabonais pourrait prochainement lever l’interdiction d’importation du Ciment. L’objectif visé est de favoriser la redynamisation du secteur du bâtiment en crise depuis quelques années, en intensifiant la concurrence dans le secteur de la production et la vente du ciment.

Cette éventuelle mesure pourrait mettre fin au monopole de la vente et faire baisser le prix du ciment sur l’ensemble du territoire gabonais. Le sac de ciment dont le prix s’élève actuellement à 5000 FCFA pourrait fortement baisser dans les mois à venir.

Selon des sources non-officielles, le sac de 50 kg se vend désormais à 4300 FCFA chez certains opérateurs.

L’État avait décidé d’interdire l’importation du ciment en République gabonaise par arrêté du Premier ministre daté du 19 juillet 2017, dans l’optique de valoriser la filière ciment, de protéger les investissements, de maintenir les emplois existants et de créer de nouveaux emplois en faveur des travailleurs locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top