Covid-19 : le gouvernement gabonais envisage vacciner plus de 50% de la population

Lors d’une interview accordée à Jeune Afrique, le ministre de la santé Guy Patrick Obiang Ndong a affirmé que l’objectif de l’Etat gabonais « est de vacciner le plus rapidement possible plus de 50% de la population, avec en priorité les personnels de santé, les forces de défense et de sécurité, les personnes présentant des comorbidités, ainsi que les personnes âgées ».

Selon le ministre, le plan national de vaccination contre la Covid-19 initié par le président de la République dès la fin de 2020, est « aujourd’hui finalisé » et pourrait être exécuté dans les prochaines semaines.

« Nous n’obligerons personne à être vacciné » a-t-il ajouté pour rassurer la population qu’il ne s’agit pas d’une campagne de vaccination obligatoire ou forcée.

Toutefois, « des équipes travaillent à la mise en place d’un système de pharmacovigilance » afin de convaincre l’opinion que les vaccins ne sont d’aucun danger et que les personnes vaccinées ayant fait un rejet ou une allergie seront rapidement prises en charge.

Il y a quelques jours, l’Etat gabonais a autorisé l’utilisation du vaccin Sputnik V sur son territoire et obtenu la promesse d’un don de 100 000 doses de vaccin Sinopharm de la Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top