Tentative de sortie de crise : le gouvernement rencontre Total Gabon.

Le 22 février dernier, les ministres de l’Emploi et du Pétrole, Madeleine Berre et Vincent de Paul Massassa ont rencontré l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep).

Selon le ministère de l’emploi, « Les échanges étaient axés sur le rétablissement d’un climat apaisé entre la direction générale de Total Gabon et ses employés, à l’issue du préavis de grève déposé par ces derniers. Occasion pour les membres du Gouvernement de rappeler aux partenaires sociaux la nécessité de préserver un dialogue social permanent et constructif en vue d’améliorer les rapports entre employeurs et employés ».

Les travailleurs de Total Gabon envisageaient de débuter la grève le 23 février dernier afin de réclamer l’octroi d’un bonus issu de la cession des actifs de Grondin et Cap-Lopez à Perenco. Ils revendiquent également le paiement d’une prime de bonne séparation à chaque salarié transféré de Total Gabon vers Perenco, ainsi que la compensation des pertes occasionnées par le transfert.

Une réunion est prévue pour le 25 février entre les parties concernées, dans l’optique de trouver une solution durable à la crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top