Gabon : la directrice de l’école publique de Nianame recouvre sa liberté

La directrice de l’école primaire de Kango, Estelle Mengue Nteme, a été libérée de la prison centrale de Libreville le 22 février dernier. C’est le délégué de la Convention nationale des syndicats du système éducatif (Conasysed), Patrick Mombo, qui l’a fait savoir le même jour. L’enseignante était arrêtée et détenue pour outrage à agent et rébellion, au cours d’une altercation verbale pour défaut de test Covid-19.

Dès lors, la Conasysed a entamé une grève générale le 8 février 2021 pour réclamer la libération de la directrice d’école. Ainsi, après quelque temps de séjour à la prison centrale de Gros-Bouquet à Libreville, Estelle Mengue Nteme a été remise en liberté. Cette libération est le fruit de la lutte acharnée menée par ses paires.

Les activités pédagogiques peuvent donc reprendre. C’est du moins ce que précise Patrick Mombo dans un appel aux enseignants. « La libération de notre collègue Estelle Mengue Nteme conditionne la reprise des cours. Étant libérée ce lundi 22 février 2021, nous demandons à tous les enseignants de reprendre les cours sur toute l’étendue du territoire, mardi 23 février 2021 dès 7h30min », a-t-il déclaré.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top