Transport aérien : l’OACI va bientôt auditer la sûreté de l’aviation gabonaise

 Du 26 avril au 3 mai 2021, l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) réalisera un audit de sûreté de l’aviation gabonaise. C’est le ministre des Transports, Brice Paillat, qui a annoncé la nouvelle le 24 février dernier lors du lancement de la réunion du comité national de sûreté de l’aviation civile.

Au cours de cet audit, le système de supervision de la sûreté de l’aviation gabonaise, sera passé en revue sur les neuf principes de l’USAP. Ces principes sont : la transparence, l’équité, la souveraineté des États, l’universalité, la qualité, l’objectivité, l’exhaustivité, l’opportunité, et la confidentialité.

L’issue de l’audit permettra de mettre en évidence l’état de la mise en œuvre des indices d’un système de supervision de la sûreté de l’aviation, sans oublier les éléments indicatifs de l’OACI et des pratiques en matière de sûreté, etc.

En 2019, le Gabon avait réalisé une performance de 72,91% de taux de mise en norme, suite à l’examen de la mission de validation coordonnée de l’OACI. Pour la mission de sûreté à venir, Brice Paillat précise que « l’année 2021 rappelle la nécessité de comprendre les menaces qui pèsent sur l’aviation et de promouvoir les meilleures pratiques de sûreté dans toutes les opérations aériennes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top