Covid-19 : le Gabon installe une pharmacovigilance contre les effets secondaires du vaccin anti-Covid-19

Le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong, a tenu le 2 mars 2021 une séance d’échange avec les acteurs impliqués dans la prochaine campagne de vaccination anti-Covid-19 au Gabon.

Selon Guy Patrick Obiang Ndong, « l’objectif de la rencontre était la mise en place du comité de pharmacovigilance sur la vaccination anti-Covid-19. Ce comité dirigé par le président du comité Scientifique du Copil-Coronavirus, est chargé de développer, très vite, une stratégie adaptée au contexte local et de garantir une campagne de vaccination dans les meilleures conditions de sécurité pour la population ».

D’après la revue scientifique internationale The Lancet, le vaccin russe Sputnik V est l’un des trois vaccins au monde dont l’efficacité est évaluée à plus de 90%. Cependant, ces produits ne sont pas sans effet secondaire. C’est donc pour anéantir ces éventuels effets secondaires que le Gabon met en place une pharmacovigilance.

Elle consistera dans ce cas à : collecter, notifier, enregistrer, évaluer et anéantir les effets indésirables des vaccins anti-Covid-19, qui seront utilisés prochainement au Gabon.

Notons pour finir que l’augmentation de la température, les maux de tête, une fatigue physique, etc. sont entre autres les effets secondaires observés suite à une injection du vaccin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top