Gabon : la mairie de Libreville autorise à nouveau la vente en gros de friperie

Interdit depuis le 8 février 2021 pour limiter la propagation de la Covid-19, le commerce de friperie est de nouveau autorisé par la mairie de Libreville. C’est à la suite d’une rencontre tenue entre les acteurs de ce secteur et les autorités de la commune que la nouvelle est tombée. Après plusieurs négociations, les grossistes sont les seuls autorisés à reprendre leurs activités, pour l’instant.

« Un effort a déjà été fait. Nous avons permis à certains opérateurs exerçant dans la vente en gros et ceux qui ont des magasins de rouvrir, parce qu’on estime que certaines mesures barrières dont la distanciation physique, peuvent être respecté », a expliqué le 4e adjoint au maire de Libreville, Edward Nziengui Nziengui.

Par ailleurs, cette mesure de réouverture ne concerne pas encore les vendeurs ambulants. Cependant, cela n’empêche pas les fripiers de reconnaitre l’effort des autorités communales pour satisfaire leurs différentes doléances. « Cela nous montre que nous sommes écoutés et compris par les autorités », s’est réjoui Beyeme Jaures, chargé de l’organisation de l’association des jeunes commerçants gabonais.

Il a ensuite invité les vendeurs à la sauvette à prendre patience et à respecter l’autorité. « Nous demandons à nos frères de rester conscients. Nous sommes confiants que nos démarchent vont aboutir et que pour nous qui sommes sur la route, les choses vont également aller » suggère-t-il.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top