Droits des femmes au Gabon : le gouvernement se donne plusieurs défis à relever.

En Afrique subsaharienne, le Gabon est désormais un exemple à citer en matière de promotion des droits des femmes et de l’égalité femmes-hommes. C’est grâce aux nombreuses actions réalisées qui visent la promotion des femmes que le Gabon a fait ce grand pas. Cependant, plusieurs défis restent à relevé.

En effet malgré les efforts du gouvernement, 90 % des victimes de violences sexuelles sont des femmes. À cela s’ajoutent 83 % de femmes victimes de violences économiques. À ce jour, 78 % des Gabonaises deviennent élèves-mères à 19 ans et 1 Gabonaise sur 2 ayant entre 15 et 19 ans subit une grossesse précoce.

Consciente de ce fait, le Premier ministre a annoncé dans son allocution, dans le cadre de la Journée Internationale des Droits de la Femme que « des projets de lois détermineront, pour la première fois, les principes et les objectifs d’une approche intégrée de l’égalité́, s’appuyant sur des mesures spécifiques fortes. Celles-ci concernent notamment la lutte contre la déscolarisation précoce des jeunes filles avant l’âge de 16 ans, l’obligation de prendre en charge sans délai les victimes de violences, la gratuité du certificat médical délivré par les professionnels de santé, ou encore, l’autorisation de divorce par consentement mutuel ».

Ces dispositions juridiques vont contribuer à réduire les inégalités et les discriminations faites aux femmes. Mais aussi, elles contribueront à leur émancipation et leur mieux-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top