Droits des femmes : le Gabon travaille sur le renforcement des lois pour améliorer l’émancipation des femmes

À l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, le Premier ministre gabonais Rose Christiane Oussouka Raponda a adressé un message à la nation. À travers ce message, le chef du gouvernement à rappeler le rôle et l’importance de la femme dans le processus du développement du Gabon. La volonté de mettre la femme au cœur du développement est matérialisée par la décision du président Ali Bongo Ondimba qui a décrété la Décennie de la Femme Gabonaise en 2015.

Dans la quête donc d’une véritable égalité entre les femmes et les hommes, le Gabon se donne le défi de renforcer son arsenal juridique.

« Les projets de loi et les mesures sur lesquelles nous travaillons, se proposent de généraliser l’éducation à l’égalité, de renforcer la prise en charge médico-sociale des femmes, d’assurer une justice plus protectrice à leur égard, en définitive, de poser plus concrètement les fondements de l’égalité », a déclaré le chef du Gouvernement.

Concrètement, il s’agira de « la lutte contre la déscolarisation précoce des jeunes filles avant l’âge de 16 ans, l’obligation de prendre en charge sans délai les victimes de violences, la gratuité du certificat médical délivré par les professionnels de santé, ou encore, l’autorisation de divorce par consentement mutuel ».

Le Premier ministre a fini par rassurer les gabonais de l’engagement continu du gouvernement pour lutter contre les violences faites aux femmes pour favoriser leur émancipation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top