Le Gabon, un exemple de la promotion de la femme

La politique du président Ali Bongo Ondimba qui a fait du droit des femmes et de la lutte contre les discriminations liées au genre une priorité, porte ses fruits. Aujourd’hui, le Gabon est reconnu comme le troisième pays de l’Afrique subsaharienne qui œuvre pour la promotion des droits des femmes et l’égalité femmes-hommes.

En effet, depuis que le président gabonais a décrété la période 2015-2025 « Décennie de la femme », le Gabon ne cesse de montrer le bon exemple. Et pour preuve, depuis plusieurs mois, les femmes sont sollicitées pour servir les hautes fonctions de l’État.

On note ainsi, que les 1/3 des membres du gouvernement sont des femmes. Les postes de Premier ministre, de Président du Sénat et du Président du Conseil constitutionnel, sont occupés par des femmes. Aussi, pour les dernières nominations au poste de sénateur, 7 femmes ont été nommées sur 15 personnes. De même, la parité dans les nominations permet aux femmes d’occuper des postes de responsabilité tel que celui de gouverneur de province.

Tous ces résultats sont également rendus possibles grâce au concours de la société civile. Le président gabonais entend aller plus loin dans l’émancipation des femmes à travers des dispositions juridiques.

Il a ainsi annoncé sur sa page Facebook à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes que « de nouvelles mesures seront prises à travers 3 projets de loi qui sont prêts et seront rapidement présentés en conseil des ministres ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top