Au Gabon, la remise à niveau du chemin de fer va coûter 126 milliards de FCFA supplémentaires

Le coût du programme de remise à niveau du chemin de fer (PRN) est revu à la hausse. Il s’évalue désormais à 333 milliards de FCFA contre 207 milliards de FCFA précédemment annoncés. L’information a été rendue publique à l’issue du séminaire organisé du 4 au 5 mars 2021 au siège de l’Autorité de Régulation des Transports Ferroviaires (ARTF).

Le budget et le délai d’exécution de ce projet sont revus pour permettre à l’entreprise qui exécute les travaux d’atteindre rapidement les objectifs en termes de sécurité et de performance.

« Avec ce programme de remise à niveau qui était prévu pour 2024 et ramené à 2021, la part de la Société d’exploitation du TransGabonais (Strag) est désormais de 230 milliards de FCFA au lieu de 146 milliards et celle de l’État passe de 61 milliards de FCAF à 103 milliards de FCFA. La contribution des entreprises locales doit être plus importante dans la réalisation de ce PRN », a expliqué Christian Magni, directeur général de la Setrag.

À ce jour, la Setrag est confrontée à de nombreux problèmes de déraillement de trains. Ceci s’explique par l’état du chemin de fer qui est vieux de 40 ans.

Un programme de réhabilitation du chemin de fer a donc été entrepris en 2015 cofinancés par l’État et la Setrag.

Notons par ailleurs que la fin des travaux est prévue pour fin 2021.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top