Au Gabon, Noureddin Bongo Valentin s’indigne contre les attaques dont il fait l’objet sur les réseaux sociaux

Interviewé par l’Agence Ecofin, Noureddin Bongo Valentin, le coordonnateur général des affaires présidentielles, s’est prononcé sur les attaques dont il fait objet sur les réseaux sociaux depuis un certain temps. Il est accusé d’enrichissement illicite et les internautes gabonais remettent aussi en cause sa nationalité.

Les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés au Gabon et occasionnent parfois des dérives. En janvier 2020, deux gabonais lynchés par la foule sont morts à cause d’une rumeur sur une vague d’enlèvement d’enfants. Le coordonnateur général des affaires présidentielles n’est pas à l’abri des dérives observées sur ces canaux. Pour lui, il est important de « dire stop à ces dérives ».

« En ce qui me concerne, je mets un point d’honneur à porter plainte contre les auteurs d’accusations fantaisistes et mensongères. Tout comme la justice m’a donné raison dans l’affaire des fausses accusations d’enrichissement illicite, elle me donnera raison sur les mensonges colportés sur ma nationalité », a affirmé Noureddin Bongo Valentin.

Il reconnaît cependant que ces agissements sur les réseaux sociaux ne concernent pas seulement le Gabon, car même Barack Obama en a été victime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top