Au Gabon, le meurtrier de Bobebet arrêté après six mois de cavale

Les éléments de la brigade de gendarmerie de Nkoltang ont intercepté le mercredi 10 mars 2021, l’un des présumés meurtriers de Rodrigue Bobebet. En cavale depuis le 28 aout 2020, date où il a poignardé sa victime avec la complicité de Jean Tarisse, Yohan Mouity Nzengue a finalement été retrouvé par les forces de l’ordre.

D’après son propre témoignage, le présumé assassin raconte qu’il se retrouvait dans un même bar dans la nuit du 28 aout 2020 avec sa victime et son complice. « Dans le bar, le défunt qui avait de l’argent sur lui, offrait à boire à tout le monde. À nous aussi. Il partageait même des billets à ceux qui le lui demandaient. Tout ça dans un état d’ivresse », a-t-il précisé.

Vu l’état de la victime, les deux présumés meurtriers ont décidé de lui tendre un piège. « Nous avons attendu que les gens s’éloignent pour le suivre à la sortie ». Affirme Yohan Mouity Nzengue. Pour la suite des faits, les assassins armés de tessons de bouteille ont suivi Rodrigue Bobebet et l’ont poignardé à mort dans la zone du stade de Nkoltang.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top