Au Gabon, l’agresseur de l’adjoint au maire de Franceville écope de 12 mois de prison, dont 4 mois avec sursis

Le verdict est tombé pour Andjoua Bongo Ondimba Moctar. Le commerçant agresseur du 2e adjoint au maire de Franceville est condamné à un an de prison avec 4 mois de sursis. C’est la décision rendue par le président du tribunal de Franceville qui juge la sanction proportionnelle à l’acte.

À l’issue du procès, l’accusé a été reconnu coupable de coups volontaires sur Jules Ferry Ndoumou, 2e adjoint au maire de Franceville. Le commerçant mis en cause s’est terré dans un silence qui a été interprété par la Cour comme un aveu des faits qui lui sont reprochés. C’est ainsi que la juridiction de Franceville a rendu son verdict en le condamnant à une peine de 12 mois d’emprisonnement ferme, dont 4 mois de sursis, accompagné d’une amende de 3 millions à verser à l’autorité municipale.

Pour rappel, l’incident s’est déroulé le 24 février dernier lorsque l’adjoint au maire de Franceville, lors d’une visite dans un magasin libanais pour le règlement d’un litige, a subi des violences verbales et physiques de la part de ses agresseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top