Insécurité : des hors-la-loi s’imposent en maitre à Port-Gentil

Depuis plus de deux semaines, un groupe de vingt individus sème la terreur à Port-Gentil. Dans le 1er et le 2e arrondissement de cette ville, ces individus cagoulés organisent des braquages, des vols à l’arme blanche, commercialisent et consomment eux-mêmes des stupéfiants.

« Ils opèrent toujours en cagoule entre 3h et 4h du matin », selon les témoignages. Très récemment, ces individus ont pris de force une importante somme d’argent et le téléphone d’une de leurs victimes. Pire, ils commettent des viols sur mineurs d’après une source.

Pour la première fois, ils ont été aperçus dans la nuit du 1er au 2 mars dans le quartier Cote d’Azur. « Il était environ 3h du matin.  Une vingtaine de personnes cagoulées, armée de marchettes ont sévi dans notre quartier. Des épiciers ont été ouvertement attaqués. L’une des victimes a eu la vie sauve grâce au propriétaire des lieux » a raconté Zacharie Mbackoto, le chef du quartier Cote d’Azur.

Par ailleurs, les hors-la-loi ont vandalisé des boutiques dans la zone de Nouvelle Route Mini-prix dans la nuit du 9 au 10 mars.

Pour opposer une résistance à ces personnes malveillantes, les jeunes de certains quartiers se sont constitués en groupes d’autodéfense. Les populations espèrent l’intervention des forces de l’ordre pour mettre un terme à ces agissements.     

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top