Au Gabon, le tribunal de Port-Gentil condamne Adama Marr à 30 ans  de prison

Le tribunal de Port-Gentil à l’ouverture de la session criminelle du 15 Mars a rendu sa décision sur l’affaire Adama Marr.  Condamné à 30 ans d’emprisonnement, le gardien de maison est reconnu coupable d’homicide volontaire. Il avait froidement assassiné sa patronne, Marie-Louise Omanda le 1er  juin 2020.

D’après le rapport d’autopsie réalisé à l’époque, il ressort que le corps de la défunte présentait plusieurs ecchymoses, au visage, au bras, au cou et sur la poitrine. L’enquête a également révélé que Marie-Louise Omanda, soupçonnait son gardien de vol depuis plusieurs mois. Elle avait alors souhaité se séparer de son employé, ce dernier n’étant plus digne de confiance. Selon les aveux du gardien, il aurait eu tout simplement un échange houleux avec sa patronne le soir du meurtre. Adama Marr explique qu’il tentait de la dissuader de le renvoyer en lui présentant des excuses.

Pourtant les enquêtes confirment qu’après cet échange qui s’est transformé en drame, le gardien a disparu les poches pleines. Il avait emporté des objets de valeurs et une importante somme d’argent. Ces divers éléments ont conduit la Cour à le déclarer coupable de meurtre et vol aggravé, le condamnant ainsi à 30 ans de réclusion criminelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top