À Port-Gentil, Jérémie Kombila-Yeno assassine son oncle à coup de couteau

« J’ai mûri le plan de tuer mon oncle Dieudonné, mais aussi son frère Jean-Claude, le propriétaire de la maison ainsi que son fils, mon cousin Junior », voilà ce qu’a affirmé Jérémie Kombila-Yeno sans remord après son forfait. D’après le journal l’Union, ce jeune gabonais âgé de 20 ans a été placé en détention préventive à la prison du château le lundi 15 mars 2021, pour avoir assassiné son oncle Dieudonné Pouabou-Moussounda.

En effet, Jérémie Kombila-Yeno s’est rendu dans le domicile de son oncle armé de deux couteaux tranchants avec l’intention d’ôter des vies. Lorsqu’il rencontre sa victime dans la maison, il commence par lui expliquer qu’il voulait lui demander quelque chose. Très éveillé, l’oncle s’est rendu compte de ces propos mensongers et se met à gronder son neveu. C’est ainsi qu’une violente discussion éclate entre les deux hommes. Au cours de cette altercation, Jérémie Kombila-Yeno n’a pas hésité à frapper son oncle de plusieurs coups de couteau.

Évacué à la clinique Billié et au Centre hospitalier régional de Ntchengue par la suite, Dieudonné Pouabou-Moussounda est décédé malgré ces tentatives pour lui sauver la vie.

Les éléments du commissariat central alerté par le frère de la victime ont arrêté l’assassin qui était encore sur les lieux à leur arrivée. Après sa présentation devant le paquet, ce dernier a été placé sous mandat de dépôt à la prison de la localité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top