Tentative d’empoisonnement manqué contre trois enseignants de l’USTM au Gabon

Le lundi 8 mars 2021 a l’Université des Sciences et de Techniques de Masuku (USTM), trois enseignants ont été victimes d’une tentative d’empoisonnement. Il s’agit de Adam Bouraima, maitre-assistant ; Jean Anguile, maitre de Conférence et enfin du professeur titulaire du CAMES Raphaël Bikanga. Une personne non identifiée a essayé d’atteindre à leur vie par une « substance chimique déversée sur les poignées et les serrures de leurs portes et qui s’est infiltrée à l’intérieur des pièces ».

« Quelle rancœur peut inciter des membres de ce temple de savoir à jouer de telles scènes qui rappellent aux cinéphiles des chefs-d’œuvre comme Breaking bad, ce téléfilm canadien dans lequel un professeur de chimie sombre dans le crime pour assurer l’avenir de sa famille. Ou encore Patology, dans lequel des étudiants en médecine se lancent un dangereux défi, celui d’imaginer le crime parfait que même les plus grands pathologistes ne pourraient élucider », ont écrit les trois enseignants choqués dans un communiqué.

Pour l’heure, le recteur de l’USTM a recommandé aux enseignants victimes de prendre patience le temps de clarifier cette honteuse affaire. Les enseignants ont par ailleurs porté une plainte contre X au tribunal de première instance de Franceville et ont également saisi le ministre de l’Enseignement supérieur pour arbitrer cette situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top