Au Gabon, les autorités procèdent au retrait de l’eau minérale SANO du marché

C’est sur ordre du ministre des PME et PMI que la direction provinciale du commerce, l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa) du Woleu-Ntem et le service provincial de la Direction Générale de la Concurrence et de la Consommation (DGCC) ont procédé au retrait de l’eau minérale SANO du marché de consommation d’Oyem et de Bitam.

En effet, c’est dans une correspondance que le ministre du Commerce camerounais a saisi son homologue gabonais pour l’alerter sur la qualité douteuse de l’eau minérale SANO, produit au Cameroun. Ainsi, les autorités gabonaises ont ordonné le retrait de cette eau du marché pour des raisons de « non-respect des normes d’exploitation et de conditionnement des bouteilles et des bonbonnes d’eaux destinées à la consommation du public ».

Conséquence, plus d’une tonne de bouteilles de cette eau a été retirée des espaces commerciaux d’Oyem et de Bitam. Cette opération vise à préserver et à protéger la santé des gabonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top