Au Gabon, l’Union Européenne préconise l’amélioration de la gestion du programme écoforestier « Ecofac6 » 

Lors des travaux du comité de suivi du programme régional écoforestier « Ecofac6 », l’Union Européenne (UE) a fait quelques recommandations pour le renforcement de ce projet.

« Si la crise sanitaire de Covid-19 a fortement perturbé la mise en œuvre d’activités de terrain, les participants ont encouragé les opérateurs à rattraper ce retard, afin que des adaptations et innovations soient réalisées. Enfin, il a été recommandé aux opérateurs de renforcer leur système de gestion et de suivi opérationnels et financiers pour qu’ils deviennent robustes, ce qui facilitera des appuis éventuels à venir », a affirmé le représentant de l’UE.

En effet, ce programme cofinancé par l’UE a pour ambition de réhabiliter ou de construire des pistes et des ponts, d’améliorer les conditions de vie des populations vivant dans les environs des parcs, de former les éco-gardes, de lutter contre le braconnage, etc.

Au-delà du besoin de renforcement de la gestion de ce programme, les partenaires ont souligné la création d’un réseau de parcs nationaux au Gabon. Nous pouvons donc citer le parc national de la Lopé, le parc national de Waka et le parc national de Mayumba.

Précisons pour terminer que le programme Ecofac6 qui bénéficie du soutien de 7 pays membres de la CEEAC, a pour objectif de promouvoir une économie verte endogène, durable et inclusive, de même que la lutte contre le changement climatique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top