Covid-19 : 500 000 personnes prioritaires ciblées par la campagne de vaccination

Lors de la présentation du plan national de vaccination contre la Covid-19, le 24 mars 2021, le ministre de la Santé Guy Patrick Obiang a annoncé que le gouvernement envisage vacciner 500 000 personnes prioritaires. « L’identification de ces cibles a été faite à partir des recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), avec laquelle nous avons travaillé pour l’élaboration de ce plan de vaccination et l’Unicef. Il y a des cibles recommandées par l’OMS et des cibles qui ont été définies par rapport au vécu de la riposte dans notre pays », a expliqué le ministre.

Pour ces personnes prioritaires, il s’agit en effet des forces de défense et de sécurité (13 659 personnes), de même que le personnel de santé des secteurs privés, civils et militaires. Aussi, les personnes atteintes de comorbidité (diabète 44 167, hypertension artérielle 207 587 et autres pathologies 189 917), les enseignants du secondaire et les commerçants sont concernés par cette campagne de vaccination.

Dans deux semaines, la campagne de vaccination lancée à Libreville le 23 mars dernier va s’étendre dans les deux régions les plus affectées par la Covid-19 qui sont notamment l’Ogooué-Maritime et le Haut-Ogooué. Après cette étape, la campagne sera lancée dans d’autres provinces et enfin au niveau de toute la communauté pour permettre aux populations désireuses de se faire vacciner.

Notons que 50 à 200 personnes sont attendues sur les sites de vaccination par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top