Vers une redynamisation de l’administration douanière au Gabon

Dans sa vision « de faire de la Douane gabonaise une administration moderne, performante et vertueuse », la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI) a organisé le 24 mars 2021 à Libreville, un Comité de direction (Codir). L’objectif était de « définir les orientations stratégiques de l’administration en droite ligne avec la politique douanière du gouvernement ».

La mise en œuvre de cette orientation stratégique devrait permettre à la DGDDI de remplir la mission que le gouvernement lui a assignée. Il s’agit de faciliter et sécuriser les flux commerciaux, contribuer activement à la relance de l’économie nationale après la crise de la Covid-19, maximiser la liquidation et le recouvrement des recettes douanières, etc.

Pour ce fait, quelques stratégies seront mises en place. Nous pouvons citer entre autres : l’optimisation des recettes, la lutte contre la fraude, le développement d’infrastructures et d’outils modernes, le renforcement des capacités organisationnelles de l’administration des Douanes, etc.

Pour le directeur général de la DGDDI, « la volonté de l’administration des Douanes gabonaises de mettre en œuvre un nouveau type managérial se traduit dans ce plan stratégique. Les réformes prévues vont permettre à la DGDDI de s’arrimer aux standards d’une administration moderne au sens de l’Organisation Mondiale des Douanes, d’améliorer ses performances et de tendre vers l’excellence ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top