Covid-19 : Ali Bongo évoque les conséquences de la pandémie sur le Gabon

Le 16 mars 2021, le chef de l’État gabonais a rompu le silence et a accordé pour une première fois depuis son AVC en 2018, une interview à Jeune Afrique. Au cours de cet entretien qui a eu lieu dans le palais du bord de mer à Libreville, le président a abordé plusieurs sujets, dont celui de la pandémie du coronavirus.

En effet, la crise sanitaire de la covid-19 a eu plusieurs conséquences sur le Gabon. Dans son interview, Ali Bongo situe ces conséquences à trois niveaux. Pour lui, les effets s’observent d’abord au plan humain, car beaucoup de gabonais « conservent les séquelles après avoir été infectés par le virus ».

Ensuite, les retombées sont aussi remarquables au niveau social. « La vie des Gabonais a été profondément modifiée depuis un an. Ils ont consenti d’énormes sacrifices », a reconnu le chef de l’État.

Par ailleurs, la crise s’est faite également ressentie au plan économique. « En 2020, nous avons subi un triple choc, lié à la chute de la demande mondiale de nos principaux produits d’exportation, à la baisse des cours des produits de base et au ralentissement de certaines activités au niveau national en raison des mesures prises pour freiner l’épidémie », a expliqué le président de la République.

Ali Bongo précise que son « objectif est de permettre aux Gabonais de retrouver au plus vite le cours d’une vie normale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top