Le Gabon lance la procédure pour le règlement de sa dette intérieure

Dans un communiqué de l’équipe présidentielle, les entreprises créancières de l’Etat gabonais ont été invitées à présenter les justificatifs pour la signature d’un accord dans le cadre du remboursement de leur dette.

« L’équipe opérationnelle de la présidence de la République pour le règlement de la dette intérieure, porte à l’attention de tous les créanciers ayant un procès-verbal de leurs créances vérifiées par ses équipes notifiant leurs créances réelles hors impôts, Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale et la Caisse nationale de sécurité sociale, de se présenter avec mandat (pour les représentants) et le tampon de la société, pour la signature des conventions d’apurement de la dette. La date limite des signatures est prévue pour le 5 avril 2021 », précise le communiqué.

À la date du 12 novembre 2020, l’État a déboursé 4 milliards de FCFA pour rembourser toutes les entreprises à qui il devait moins de 70 millions. En 2020 l’équipe présidentielle pour le règlement de la dette intérieure a conduit un audit sur les 1030 milliards FCFA de dette intérieure du pays. Suite à ce contrôle il a été établi que 623 milliards FCFA de la dette étaient fictifs.

Le coordonnateur général des affaires présidentielles a donc validé la dette intérieure réelle du Gabon afin d’assurer le remboursement des créanciers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top