Lee White lance la phase préliminaire du système de traçabilité du bois gabonais

Le 27 mars 2021, Lee White le ministre des Eaux et Forêts, de la mer, de l’Environnement, chargé du plan Climat et du Plan d’Affectation des terres, a procédé au lancement de la phase pilote du système de traçabilité du bois gabonais. Il était accompagné de quelques responsables de l’administration forestière et douanière.

Selon l’Agence d’exécution des activités de la filière forêt-bois (Aeaffb), « La première phase de test pilote, axée sur les modules d’empotage et de transport a été menée au sein de la brigade de contrôle des produits forestiers d’Owendo, sur les sites d’empotage de l’opérateur Gabon Best Natural Source (GBNS) et de la Société nationale du bois du Gabon (SNBG). Des formations seront dispensées à l’endroit du personnel de l’administration forestière et pour les opérateurs économiques pré identifiés durant deux mois ». Aussi, l’Aeaffb précise que « une fois les modules testés, améliorés et l’architecture de l’application finalisée, le système de traçabilité sera lancé officiellement d’ici janvier 2022 ».

En effet, la mise en place de ce système de traçabilité permettra à l’administration douanière, forestière, et fiscale d’avoir des données crédibles sur le transport du bois depuis la forêt jusqu’à leur destination. De même, ce système renforcera la lutte contre l’exploitation illégale des ressources forestières, afin de garantir le respect de l’environnement, la création de l’emploi, etc.

Notons que le secteur du bois représente 60 % du PIB (hors hydrocarbures) du Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top