« La démocratie gabonaise gagnerait à avoir une opposition structurée et constructive » selon Ali Bongo

Lors de sa première grande interview après son AVC d’octobre 2018, le président Ali Bongo n’a pas manqué de se prononcer au sujet de la politique au Gabon. Il a spécifiquement abordé la question de l’opposition qui ne joue pas véritablement son rôle dans le pays.

Pour le chef de l’État, il serait vraiment mieux que l’opposition propose des solutions concrètes que de donner des leçons à tout propos. « La démocratie gabonaise gagnerait à avoir une opposition structurée et constructive, qui ne se contente pas de critiquer sans jamais faire de contre-propositions. La politique n’est pas qu’un jeu de pouvoir. C’est avoir entre ses mains le destin de centaines de milliers de femmes et d’hommes », a expliqué Ali Bongo.

Une reconstruction de l’opposition s’impose afin de redonner vie à cette classe politique.  Notons que certains membres de cette opposition ont déjà occupé de hautes fonctions d’État au Gabon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top