L’UE soutient la promotion de la bonne gouvernance au Gabon

Le 30 mars dernier, le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, Francis Nkea Ndzigue a reçu en audience l’ambassadrice de l’Union Européenne (EU) au Gabon, Rosario Bento Pais, pour échanger sur l’appui de cette institution à la bonne gouvernance.

D’après les services du ministère, « cette rencontre fait suite au dialogue politique normalisé entre l’UE et le gouvernement pour intensifier les appuis techniques et opérationnels des acteurs étatiques. Ainsi, l’Union Européenne devrait accompagner le ministère en matière de formations et de renforcement des capacités pour la promotion des mécanismes de bonne gouvernance dans les différents secteurs centralisés et décentralisés ».

Cet appui de l’UE vient renforcer les ambitions de Francis Nkea Ndzigue qui avait déjà indiqué que 2021 serait marqué par la sensibilisation, le contrôle et la sanction. « Nous allons privilégier le contrôle. Désormais, l’Autorité nationale de vérification et d’audit fera le contrôle de ministère en ministère pour vérifier les dotations budgétaires, vérifier les encaissements et vérifier ce qui a été fait avec ces encaissements. Nous allons privilégier la sanction disciplinaire sur les agents publics », a déclaré Francis Nkea Ndzigue.

Cette disposition permettra de traduire les agents indélicats devant le conseil de discipline et devant la justice si les faits sont avérés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top