Pour des raisons liées au Covid-19, le chiffre d’affaires du secteur hôtelier chute de 52%

Dans une note de conjoncture publiée par la direction générale de l’Économie et de la politique fiscale, il ressort que le secteur de l’hôtellerie, restauration et tourisme a fortement été frappé par la crise de Covid-19 en 2020.

D’après cette note, « l’activité de ce secteur s’est fortement contractée du fait de la mise en œuvre de mesures gouvernementales pour freiner la propagation de la maladie. Ainsi, on a enregistré un ralentissement du flux international, la fermeture des hôtels, des restaurants et autres lieux de divertissements. En conséquence, le chiffre d’affaires a chuté de 52%, de même que les autres variables de suivi d’activité ».

Concrètement, le chiffre d’affaires dans ce domaine a chuté de 17,24 milliards FCFA en 2019 à 8,31 milliards FCFA en 2020. De même, on note une baisse de la masse salariale (29%) et des effectifs (14%). Au même moment, le nombre de clients a connu une chute de 38% soit 200 373 en 2019 à 124 200 en 2020. Quant au taux d’occupation des hôtels, il a baissé de 37% en 2019 à 33% en 2020.

Cependant, la chute observée dans ce secteur a été limitée par les hôtels qui ont signé des contrats avec des entreprises pétrolières. En effet, ces hôtels ont hébergé le personnel de ces entreprises qui a subi une quarantaine avant leur déploiement sur sites d’exploitation.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top